Editorial

Reconnaître les droits de la terre à l’instar des droits de l’homme, admettre les faits dans toutes leurs réalités , c’est une simple question d’honnêteté. Le retour au réel , c’est à quoi nous invite le Pape François à toutes les pages de l’admirable Laudato si. Mais au-delà de l’honnêteté, il y a l’honneur. C’est l’honneur qui nous commande à l’égard des générations futures. Nous pourrions avoir ce rêve un peu fou, chers amis, le rêve d’imaginer que s’ils sont confrontés à une époque calamiteuse, les petits-enfants de nos
petits-enfants et leurs propres enfants nous réservent un temps de tendresse pour avoir tenté de leur rendre l’avenir plus aimable, d’avoir protégé la terre, préparé le terrain à leur venue nourri le terreau qui les fait vivre.

En toute amitié avec tous nos vœux pour 2021.

 

Père Thierry de l’Epine